La vie déjà !
Je ne sais pas où tu en es, ami lecteur, mais moi, j'ai 43 ans. Pardon, 47. Tout est passé si vite, incroyable.

Le Web, ensuite
Le web va trop vite. A peine a-t-on eu le temps de se bâtir une expertise (ex. : être très correctement référencé dans Google à l'appel de mots-clefs) que celle-ci n'a presque plus aucune valeur.

La vie enfin
Pourquoi courir, tout le temps, après qui, quoi, cela n'a parfois plus aucun sens.

J'ai voulu arrêter ce blog.
Il n'a jamais vraiment trouvé ses lecteurs. Ce qui est parfaitement normal car il est à la relecture sans intérêt. Et puis mon copain Jean-Yves est arrivé avec sa Chronique de la fille à ressorts, première oeuvre littéraire sur FB qui m'a montré le chemin. Mon vieil ami d'enfance me montre le chemin, la boucle se referme de façon parfaitement incroyable et limpide.

Compliqué.