Parce que l'on peut tout faire - ou presque - avec un site Internet ; parce que l'on y trouve de tout et à n'importe quelle sauce (ainsi qu'à n'importe quel prix) ; parce que le client est roi et la crise économique rude, on risque de se perdre un peu en ce moment au milieu de cette nuée de solutions, plus gratuites et pratiques les unes que les autres, Facebook, Twitter, Viadéo, GoogleSite et autres, je le comprends parfaitement.

Alors, quoi faire ?

Règle n°1 : au centre de votre dispositif : placez votre site web

Sur ce site web, sur votre nom de domaine bien à vous, je vous invite à travailler avec un prestataire technique spécialisé qui vous garantit contractuellement le bon fonctionnement de votre système.

Règle n°2 : des URL signifiantes

Les URL, ce sont les adresses de vos pages web. Sans rentrer dans la technique, si vous vendez des abricots secs, il est préférable que la page où vous décrivez votre métier s'intitule : www.votresite.com/abricots-secs plutôt que www.votresite.com/?ze12qters...

Règle n°3 : respectez les standards

Il n'y en a pas cinquante, c'est assez pratique. D'abord, les flux RSS. Sans eux, point de salut. Ensuite, essentiellement du texte, pas ou peu de flash et enfin des procédures de mises à jour périodiques.

Règle n°4 : fluidifiez les échanges

Abolissez les formulaires trop complexes à remplir. Qu'avez-vous réellement besoin de plus que l'adresse e-mail de l'Internaute et ce pourquoi il vous écrit ? Rien de plus pénible que ces formulaires à rallonge où l'on vous demande votre ville, votre adresse,... pour un simple renseignement ! Faites en sorte également que chaque Internaute puisse laisser un commentaire sur vos pages et/ou trouve facilement votre numéro de téléphone.

Règle n°5 : le footer

C'est ce qui figure en pied de votre site (en bas, quoi). Là, c'est facile aussi : adresse + téléphone, en texte clair, facile à copier-coller.

Merci de votre attention.