1°) Une once de pratique vaut mieux que 1000 volumes de théories

Vous êtes débordé, vous n'avez pas le temps, etc... Mais bon : il faut pratiquer le web pour essayer de le comprendre. Une chose est sure aujourd'hui, quelle que soit votre activité professionnelle, son avenir passe par le web. Je vais même aller un tout petit peu plus loin : le chef d'entreprise qui, en 2010, ne s'intéresse TOUJOURS PAS à l'Internet fait subir de graves dangers à l'avenir de son activité. Il faut PRA-TI-QUER. Il existe aujourd'hui un outil simple pour commencer : Facebook. Inscrivez-vous sur Facebook si ce n'est déjà fait ou/et si vous avez la flemme de lire tout ce qui suit, au moins, cela vous fera un excellent premier training.

2°) Placez l''Internaute au centre de votre Internet

C'est le client qui fait la feuille de paie, j'ai appris cela à 14 ans (par mon premier patron et pour mon premier salaire). Ce précepte, vieux comme le commerce, se traduit voire s'amplifie avec le web. Quel que soit votre business, l'Internaute, où plus exactement la personne venant se connecter sur votre système d'information est au centre. Son avis nous importe. Il doit donc pouvoir facilement laisser son témoignage, vous donner son avis, vous poser une question,... En fonction de ses aspirations, on adapte périodiquement une stratégie collant au ^plus près de sa demande.

3°) Google : ze boss

Quoi que l'on décide sur le web, Google est le patron. Si vous n'avez pas compris cela, ou refusez de l'admettre, pas la peine de lire ce qui suit, vous allez perdre votre temps. Mais les faits sont têtus et donc : le patron, c'est Google. Et pour être bien référencé dans Google, vous savez quoi ? Il importe de tenir périodiquement le contenu de son site Internet à jour. Mais cela ne suffit évidemment pas.

4°) Se planter et tirer des enseignements de ses échecs

L'immense majorité de nos confrères spécialisés dans le conseil et la "stratégie web 2.0" vantent leur réussite. Nous évoquerons ici nos échecs. Certains sites sur lesquels nous travaillons durement en respectant scrupuleusement les procédures exposées ici ne fonctionnent pas. Audiences nulles, stratégies "inopérantes"... eh bien il faut en tirer tout d'abord une grande leçon d'humilité - car rien n'est réellement figé dans ces sables mouvants - et surtout analyser, comprendre et prendre le temps d'ajuster le tir. Cela peut prendre des mois, des années, l'échec fait partie intégrante de l'entreprise sur le 2.0.

5°) Analyser les comportements des Internautes

Pour évaluer ceci, étape indispensable, nous vous recommandons de travailler avec Google analytics. Correctement configuré, il vous donne une somme d'information pour le moins très instructives.

6°) Qui va piano va sano

Travailler sur l'Internet demande une patience infinie. Ultime paradoxe de ce nouveau monde qui se construit sous nos yeux où les buzz sont instantanés et l'actu défile en temps réel sur le réseau : y construire sa présence demande un temps absolument considérable et un gros paquet d'abnégation fourmilesque (mot nouveau).

7°) Au cœur de tout ceci, il y a l'humain

Ce point n°7 aurait pu, aurait dû même, être le point n°1. Au cœur de cette révolution numérique, il y a - donc - l'être humain, imparfait, râleur, susceptible, arrogant, mal-luné, tout un programme - et pas d'ordinateur celui-là, uhuhu. Composer avec l'humain, c'est rester réactif, attentif, à l'écoute, mais ça : vous le saviez déjà...

Casting

Je remercie DotClear, Laurent Buffolo, Pascal Angeloni, François Ory, Robert Crépeau, Eric Matifas, Laurent Berthommé, Eric Mazet, Joël Coué, Jean-Paul Bathany, Philippe et Thierry Fouet, Baptiste Charden, Jérôme Claudel, Olivier Béguier, Stéphane Richard, Jean-Michel Boche, Jocelyne Benard, Olivier Sutter, Henri Moreau, Stéphane Traumat, Beer Bergman, Dominique Pluviaud, Marie-Renée Marcireau, Pascal Rome, Yves Leroux, Jean Aubineau, Caroline Millasseau, Thierry Billy, Bernard Martineau, Jean-Christophe Fauchard, Marie-Claude Déclie, José Carlin, François Bégaudeau, Karinne, Ségolène Royal, Luc Normand de la Tranchade, Marie Delage, Fred Proust, the greatest Brol, Valérie, Arthur et Jules Gilbert pour leur immense patience et contribution.

Crédit photo : © T.Tulic - Fotolia.com | © Olga Ekaterincheva - Fotolia.com