2007 sera, je pense, l'année de la vidéo sur Internet.
Je sais que tous les candidats - et candidates - à l'élection présidentielle se sont servi(e)s de ce canal pour exprimer leurs voeux. Ce n'est pas anodin : cette année 2007 va voir l'émergence de ce média qu'est la vidéo sur Internet.

La période des voeux c'est un peu celle du bilan de l'année 2006.
Une année 2006 qui a été - pour ce qui me concerne - l'année du wob. Le wob c'est une nouvelle structure, très dynamique, qui propose des prestations de service en ligne à des coûts très compétitifs. Et puis c'est un emploi qui a été crée. Le premier emploi de l'artisan. Donc, 2006 - au moins pour cette raison - aura été très positive !

La période des voeux c'est aussi celle des remerciements.
Je tiens à remercier très chaleureusement les clients qui me sont restés fidèles dans leur immense majorité. Un merci tout particulier à LOGItram, Tédélec, Eco2plus et Le Marais Poitevin. Je remercie également ma famille et mes amis. C'est la troisième année où je suis à mon compte et, de l'avis général, c'est la plus difficile. Effectivement !

La période des voeux c'est enfin la période des bonnes résolutions.
L'année dernière, j'avais prévu pour 2006 l'émergence des flux RSS. Je ne me suis pas "trop" trompé puisque l'on voit bien aujourd'hui que les flux RSS sont absolument partout ! Le nouveau système d'exploitation de Windows - Vista - va être intégralement construit sur cette nouvelle technologie.
Pour l'année à venir, je pense également que ce sera l'année de la vidéo sur Internet. Elle va générer beaucoup d'activité. Et qui dit "activité" dit "emploi"... dont nous avons grand besoin !

Pour ce qui est de l'avenir plus lointain de l'Internet...
Permettez-moi de citer quelques lignes du dernier livre de Jacques Attali : "Une brève histoire de l'avenir".
[...] Si Internet est aujourd'hui, pour l'essentiel, une colonie américaine, où l'on parle l'anglais, et dont l'essentiel des richesses est drainé vers la mère patrie, ce septième continent conquerra un jour son autonomie. Il deviendra puissance en soi, entité autonome, faisant des profits hors du sol américain.
De nouveaux pouvoirs de finance, d'information, de distraction, de formation y joueront contre le pouvoir politique et culturel américain. Ils feront naître une diversité nouvelle qui remettra en cause la domination économique, politique, idéologique et esthétique américaine sur la démocratie de marché. Il deviendra de plus en plus évident qu'on peut être démocrate et favorable à l'économie de marché sans pour autant parler anglais ni croire en la suprématie naturelle et définitive de l'empire américain.

Sur ces belles paroles : bonne année, bonne santé !


Liens connexes en relation avec les voeux :